Mettre en œuvre tout notre potentiel

Quand j’étais en 5e ou 6e année du primaire, les mathématiques n’étaient pas mon sujet préféré. Je n’arrivais pas à maîtriser cette matière et surtout les problèmes tels que i.e. : si avec 24 pommes nous faisons une tarte, en ajoutant 10 autres pommes, combien de tartes aurons-nous?

Ce genre de questions me tuait littéralement.

Naturellement, je n’ai pas réussi l’examen et je pleurais en me sentant bien seule. Mon cerveau ne pouvait comprendre la logique quand ma professeure l’expliquait. Après l’échec de mon examen, elle me dit : « Il va te falloir travailler plus fort pour passer ton année de mathématiques. Il faut changer ce que tu fais qui ne fonctionne pas. »

Suite à cette remarque, je me sentais pire qu’avant, non validée dans ma détresse de ne pas comprendre, diminuée car, selon moi, c’était ma croyance, les autres comprenaient et surtout, je me suis demandé, finalement, changer quoi exactement??

Quand les autres nous disent qu’il nous faut changer et modifier notre comportement; il est impératif de comprendre l’élément qu’il nous faut corriger; et s’il y a matière à amender quelque chose vraiment.

Revenons à mes mathématiques.

Peinée, je suis allée voir une de mes grandes sœurs, qui excellait en Maths. Elle a repris mon examen échoué et a pris le temps de m’expliquer chacun des problèmes avec l’aide de dessins, surtout en décortiquant chaque étape et en s’assurant que je les comprenais bien. Elle était patiente; ce que ma professeure ne faisait pas et j’étais sa seule élève. Avec environ 25 à 30 élèves dans une classe, nos professeurs font ce qu’ils ou elles peuvent en s’assurant de garder le rythme pour tous.

Au 2e examen, j’ai réussis avec 95%.

Je n’avais pas à corriger ou à modifier ou à changer quoi que ça soit. J’avais juste besoin que quelqu’un prenne son temps avec moi, m’explique le pourquoi des choses et surtout s’assurer de ma compréhension et de mon intégration de nouvelles connaissances.

Il en va de même quand des clients(es) me demandent de les guider afin qu’eux aussi puissent intégrer ce qui se passe en eux et révéler leur propre Sagesse.

En conclusion, l’être humain n’a pas à changer, à modifier ou à corriger quoi que ça soit en lui.

Il ou elle, n’a qu’à puiser au fond de lui-même ou elle-même, ce qu’il ou elle possède déjà comme solution et que pour une raison de survie, celui-ci ou celle-ci, ont décidé de ne pas l’utiliser.

Quand nous sommes prêts à révéler tout notre potentiel, même si certaines facettes de celui-ci nous semblent des concepts étrangers à nous; naturellement, nous cheminons et évoluons à notre rythme.

Mettons en œuvre toute votre valeur et votre Sagesse!!

 

Suzanne Cholette

Conférencière /Certifiée Coach de Vie /Thérapeute en TLE (Technique de Libération Émotionnelle)

514.977.2025 ou info@suzannecholette.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *